Hervé Regnauld

Professeur de géographie physique à l’Université européenne Rennes 2 - Haute Bretagne et membre du Laboratoire climat et occupation du sol par télédétection (Costel, Umr 6554 et Ifr Caren), Hervé Regnauld étudie le littoral (et en particulier ses réponses à des événements intenses, tels les tempêtes et les tsunamis). Il s’intéresse aussi à la dimension épistémologique de la géographie physique et aux relations entre le milieu, les pratiques plastiques (type land art) et les conceptions scientifiques.

Pages :1234

Un espace interstitiel et réfractaire entre l’art et la philosophie.

(A) Pierre Montebello, Deleuze, philosophie et cinéma, 2008. (B) Isabelle Thomas-Fogiel, Le concept et le lieu. Figures de la relation entre art et philosophie, 2008.

Hervé Regnauld | 25.02.2009

Dans la tradition philosophique dite « continentale », l’œuvre d’art occupe une place spécifique. Non seulement les philosophes écrivent à son sujet (Deleuze sur Bacon, Derrida sur la vérité en peinture), mais surtout ils utilisent les œuvres comme arguments conceptuels, comme si l’œuvre disait quelque chose qui préfigure et renforce le discours philosophique. Foucault, en [...]

Walking off tracks: errances dans le Sinaï.

Hervé Regnauld | 17.12.2008

Le Sinaï est un petit triangle de lithosphère, dont personne ne sait exactement s’il est africain ou asiatique et dont chacun admet qu’il est, en dépit de cela, très important. Un Dieu y a inventé la loi et la numérotation décimale en même temps. Il a aussi inventé la sanction pour qui ne la suit [...]

Et si on supprimait la pensée du présent ?

Denis Perrin, Le flux et l’instant, Wittgenstein aux prises avec le mythe du présent, 2007.

Hervé Regnauld | 25.09.2008

La question du temps est souvent centrale dans les démarches philosophiques et phénoménologiques. L’idée qu’il existe un « présent » est une des bases qui fonde la possibilité même de la vérité, en permettant l’affirmation d’une adéquation réelle, concrète et immédiate entre une idée et un fait. Le présent est, sous cet angle, la condition [...]

On peut enfin habiter quelque part sans inviter Heidegger !

Céline Poisson (dir.), Penser, dessiner, construire. Wittgenstein et l’architecture, 2008.

Hervé Regnauld | 08.05.2008

Cet ouvrage collectif est consacré aux relations entre la pensée de Wittgenstein et la pratique de l’architecture. Cela peut paraître incongru, mais ce rapprochement repose sur un argument d’une très grande solidité : Wittgenstein est le seul philosophe qui ait occupé la fonction d’architecte et qui ait passé deux ans (entre 1926 et 1928) à [...]

Représente-t-on le monde par des symboles ou par des images ?

Gilles A. Tiberghien, Finis terrae : Imaginaires et imaginations cartographiques, 2007.

Hervé Regnauld | 16.04.2008

Ce livre aborde les cartes selon une problématique originale : il tente de les différencier les unes des autres à partir de l’écart qu’elles révèlent entre la représentation du monde par des symboles et la représentation du territoire comme image. Gilles A. Tiberghien est professeur d’esthétique à l’Université de Paris I et a consacré une [...]

Deleuze, Guattari : peut-on faire l’histoire d’un agencement ?

François Dosse, Gilles Deleuze Félix Guattari biographie croisée, 2007.

Hervé Regnauld | 19.01.2008

L’ouvrage de François Dosse : Gilles Deleuze Félix Guattari, biographie croisée se présente comme une biographie savante et documentée de deux personnes. Gilles Deleuze et Félix Guattari ne s’étaient jamais rencontrés avant 1968. Ils sont devenus un couple indissolublement confondu (en apparence) depuis la parution de L’Anti Œdipe (1972) jusqu’à celle de Qu’est-ce que la [...]

Une vision biologique de l’identité et ses implications idéologiques.

Edgardo D. Carosella, Thomas Pradeu, Bertrand Saint-Sernin, Claude Debru, L’identité ? Soi et non-soi, individu et personne, 2006.

Hervé Regnauld | 12.12.2007

Ce livre présente les actes d’un colloque organisé en juin 2005 par l’Institut de France. L’introduction précise que ce colloque était exceptionnel puisqu’il a réuni des membres de l’Académie des sciences et des membres de l’Académie des sciences morales et politiques. L’enjeu était de clarifier la distinction entre soi et non soi, d’un point de [...]

La carte qui change les concepts.

Comment des méthodes classiques de cartographie géomorphologique d’un littoral anthropisé incitent à repenser les concepts d’érosion et d’accumulation.

Hervé Regnauld et Soazig Pian | 12.06.2007

  En réponse à une demande des collectivités territoriales du Golfe du Morbihan, un travail d’observation et d’analyse du comportement géomorphologique du littoral a été mené à partir de novembre 2005 et se poursuit actuellement. Il a cherché à identifier les grandes tendances marquant le comportement du trait de côte en quantifiant et cartographiant les [...]

Une ontologie par la théorie des ensembles.

Alain Badiou, L’être et l’événement, 1988.

Hervé Regnauld | 12.04.2006

Ce livre part d’un triple constat, quant à l’ontologie, la science et le sujet. Badiou expose en effet que pour l’ontologie il faut admettre que Heidegger a raison d’exiger que la philosophie ne puisse se penser en l’absence d’une relation à l’être. Pour la Science il faut donner acte aux logiciens (surtout anglo-saxons) que les [...]

2000 ans en 2 heures.

Comment un tsunami contracte le temps et réduit l’espace.

Hervé Regnauld | 27.04.2005

Le tsunami qui a frappé la côte ouest de Sumatra le 26 décembre 2004 a fait plus de 110 000 morts en Indonésie. Un collègue, avec lequel j’avais travaillé, par deux fois (1991 et 1992) durant plusieurs mois, sur la faille au large du bassin avant arc1 de Sumatra, est l’un d’entre eux. C’est la [...]

Pages :1234