Béatrice Franques

Elle participe au laboratoire Dynamiques rurales, à l’Université de Toulouse-Le Mirail. Ater au département de géographie de l'Université de Toulouse 2, elle termine une thèse de doctorat en géographie sur les recompositions des territorialités et des identités en zones rurales ; comment se perpétuer sur des territoires transformés par les valeurs urbaines ?

L’invention de la sédentarité rurale. Peer review

Les fondements idéologiques du mythe de l’exode rural en France.

Béatrice Franques | 05.04.2004

La perspective diachronique des usages sociaux de la notion d'exode rural montre son intrication aux enjeux sociaux et politiques de la fin du 19e siècle, lorsque naît la Troisième république. De l'intérêt de formater le corps de la nation et d'en définir le référentiel territorial, les décideurs politiques de l'époque fondent leurs actions sur le groupe social des paysans, qui revêtent depuis cette période les attributs de la sédentarité. L'impératif territorial implique la stabilité du régime [...]