Annabelle Morel-Brochet

Docteure en géographie de l’Université Paris 1 et post-doctorante au Lvmt (Laboratoire Ville Mobilité Transport), elle étudie la part des sensibilités et de l’histoire habitantes dans les stratégies résidentielles. Elle s’intéresse également, dans la perspective d’une géographie sociale et sensible, au sens des mobilités (quotidiennes, récréatives, résidentielles) et à la façon dont elles s’articulent avec la valeur conférée aux lieux et milieux de vie.

Un point sur l’habiter. Heidegger, et après…

Thierry Paquot, Michel Lussault, Chris Younès (dir.), Habiter, le propre de l’humain. Villes, territoires et philosophie, 2007.

Annabelle Morel-Brochet | 04.11.2008

L’objectif de cet ouvrage est d’engager un dialogue entre les disciplines qui se saisissent du terme habiter. Il fait suite au colloque « Habiter » qui s’est déroulé les 11 et 12 mai 2006 à l’Institut d’Urbanisme de Paris, à l’initiative de Thierry Paquot, Michel Lussault, Chris Younès et André Sauvage.1 Dans ce champ, les [...]