Alexandre Gillet

Assistant d’enseignement auprès du Département de géographie de l’université de Genève, Alexandre Gillet écrit actuellement une thèse sur la « spatialité erratique » du cairn. Plus précisément, il s'intéresse à la notion d'espace ouvert dans ses acceptions géographique et géopoétique. Ses recherches envisagent l'applicabilité d'une théorie-pratique transdisciplinaire — la géopoétique — en géographie. Dernier texte publié : « Marcher avec Bashô » in Bertrand Lévy et Alexandre Gillet (dir.), Marche et paysage. Les Chemins de la géopoétique, Genève, Éd. Metropolis, 2007, pp. 203-237.

De géographie sauve des autres… 1

Poétique de la mondialisation.

Alexandre Gillet | 03.05.2007

De géographie sauve des autres, on ne trouvera guère traces ni même linéaments dans ce livre-ci, ni d’ailleurs dans cette nouvelle région du monde à laquelle Édouard Glissant nous introduit de façon si critique et si volitive. Un livre donc, de l’avis même du poète, à l’abord tourmenté comme par ailleurs seul peut l’être le [...]

Dérives atopiques. Peer review

Le « non-lieu » ou les errances d’un concept.

Alexandre Gillet | 08.05.2006

En prenant clairement une position interdisciplinaire, cette méditation sur le nomadisme et sur le non-lieu invite le lecteur à s’écarter de certains lieux communs pour considérer avec beaucoup d’attention notre pratique et notre expérience des lieux, d’un lieu après l’autre. Sur ce chemin, plusieurs travaux serviront de points de repère et d’amers. Chaque auteur choisi — Paul Virilio en tête, suivi de Marc Augé, Georges Balandier, Michel de Certeau, Jean Duvignaud et Michel Foucault — approchant singulièrement la question [...]