Les frontières culturelles entre porosité et rigidité.

[Séminaire :] à Paris, de février à mai.

Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

Image1Cerlis, la Faculté des sciences humaines et sociales de la Sorbonne, accueille un séminaire intitulé Les frontières culturelles entre fluidité et durcissement identitaires. Europe, Chine, Méditerranée. Quatre séances se dérouleront entre le 5 février et le 14 mai.

La mondialisation des entreprises et le développement du commerce international, la compétition pour l’accès à l’énergie et les guerres qui lui sont associées, les migrations humaines et les revendications identitaires, territoriales, nationales sont autant d’interactions nées d’une plus grande interdépendance entre les groupes humains. Elles produisent de plus grandes possibilités de coopérations, mais engendrent également de nombreux conflits. Pour comprendre ces nouveaux enjeux, les rencontres organisées s’intéresseront à la façon dont les sciences sociales et humaines, l’histoire, la sociologie, l’anthropologie ou encore la géographie appréhendent le couple altérité / identité lorsqu’elles s’attachent à étudier des entités culturelles en termes de groupes, institutions ou codes.

Le séminaire se penchera plus particulièrement sur la circulation des hommes, des idées, des produits de la culture matérielle, ainsi que sur les façons dont s’inventent les traditions, se revendiquent les origines, se construisent les identités et appartenances. Afin de saisir la diversité d’un monde où les frontières deviennent à la fois plus poreuses et plus rigides, les méthodes comparatives seront principalement sollicitées. Enfin, si les aires géographiques analysées sont clairement citées dans l’intitulé, il n’est pas exclu de s’intéresser à d’autres espaces et enjeux, notamment la place des États-Unis dans la géopolitique mondiale.

Séminaire animé par Dominique Desjeux et Vincenzo Cicchelli à la salle des thèses, Faculté des sciences humaines et sociales, Sorbonne, École doctorale, les lundis 5 février, 5 mars, 2 avril, 14 mai 2007. Pour les informations complémentaires sur les séances et les contacts (inscriptions), voir la plaquette.

Résumé

Cerlis, la Faculté des sciences humaines et sociales de la Sorbonne, accueille un séminaire intitulé Les frontières culturelles entre fluidité et durcissement identitaires. Europe, Chine, Méditerranée. Quatre séances se dérouleront entre le 5 février et le 14 mai. La mondialisation des entreprises et le développement du commerce international, la compétition pour l’accès à l’énergie et […]

Pour faire référence à cet article

"Les frontières culturelles entre porosité et rigidité.", EspacesTemps.net, Brèves, 22.01.2007
https://www.espacestemps.net/articles/les-frontieres-culturelles-entre-porosite-et-rigidite/