Guillaume Courty

Guillaume Courty, CERAPS (UMR 8026–Lille 2), professeur de science politique, partage ses travaux entre l’étude des représentants d’intérêt à Paris et Bruxelles, et les transformations et évolutions de la mise en forme de la politique des transports. C’est de l’échange avec les deux co-auteurs de l’article « Trois mobilités en une seule ? Esquisses d’une construction artistique, intellectuelle et politique d’une notion » qu’est sortie l’interrogation sur les effets de l’histoire sociale et politique de la notion de mobilité.

Trois mobilités en une seule ?

Esquisses d’une construction artistique, intellectuelle et politique d’une notion.

Simon BorjaGuillaume Courty et Thierry Ramadier | 14.10.2014

Considered simultaneously as a concept, a collective and diffuse belief, and a component of the dominant ideology, mobility is understood as the result of a three-sided co-production process in which scholars, artists and politicians are thought to be involved indiscriminately without being necessarily aware of their input. In order to objectify the construction of this concept, this paper suggests pinpointing a number of elements of its story, which entails the study of the fields in which the notion is [...]