f

The way of ambiances

Les ambiances et les atmosphères sensibles se prêtent à une grande diversité d’usages, que ce soit dans le domaine de l’art, de l’urbain ou des sciences sociales. Comment les ambiances contribuent-elles à mettre les situations ordinaires à l’épreuve du sensible ? En quoi ouvrent-elles de nouvelles pistes en matière de pratique artistique, d’expérimentation méthodologique ou d’exploration théorique ? Qu’en est-il d’une socio-esthétique située, attentive aux percepts et aux affects qui imprègnent nos milieux de vie et infusent les sensibilités contemporaines ?

Argumentaire

Les ambiances et les atmosphères sensibles se prêtent à une grande diversité d’usages, que ce soit dans le domaine de l’art, de l’urbain ou des sciences sociales. Comment les ambiances contribuent-elles à mettre les situations ordinaires à l’épreuve du sensible ? En quoi ouvrent-elles de nouvelles pistes en matière de pratique artistique, d’expérimentation méthodologique ou d’exploration théorique ? Qu’en est-il d’une socio-esthétique située, attentive aux percepts et aux affects qui imprègnent nos milieux de vie et infusent les sensibilités contemporaines?

De telles questions traverseront le colloque selon une triple exigence: d’une part, une attention particulière sera portée aux échanges, apports réciproques et questionnements communs entre le monde de l’art et celui des sciences sociales; d’autre part, il s’agira d’initier une rencontre, d’ouvrir un dialogue inédit avec la pensée anglo-saxonne en la matière, mettant en résonance et en discussion l’approche des ambiances et celle des atmosphères; enfin, l’usage des ambiances sera passé aussi bien au filtre des enquêtes et des théories qu’à celui des pratiques effectives et des expériences situées. Les journées seront organisées de manière à alterner activité réflexive et expérimentations concrètes, à mettre en partage des expériences autant qu’à mettre en débat des arguments.

D’une certaine manière, l’usage des ambiances conduit à expérimenter une nouvelle forme de colloque, entre discussion scientifique et expérimentation artistique.

Programme

Colloque sous la direction de Didier Tallagrand, Jean-Paul Thibaud, Nicolas Tixier.A l’initiative de l’Unité de recherche de l’ESAAA (Design & espace) et de l’équipe CRESSON (UMR AAU).Soutenu par l’École Supérieure d’Art Annecy Alpes, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, le Laboratoire Ambiances Architectures Urbanités (UMR CNRS 1563), la Direction Générale de la Création Artistique, la Direction Générale du Patrimoine / BRAUP et le Réseau International Ambiances.

Mardi 4 septembre

Après-midi:

Accueil des participants

Soirée:

Présentation du Centre, du colloque et des participants

  • Virgules matinales [présentation]
  • Moments sensibles [présentation]
  • Petites formes performatives [présentation]

Mercredi 5 septembre

Matin:

L’usage des ambiances

  • Didier TALLAGRAND, Jean-Paul THIBAUD & Nicolas TIXIER: Introduction
  • Gonçalo M. TAVARES: Lieux, corps, littérature [conférence-lecture]

Après-midi:

Quelles formes de la sensibilité moderne?

Animation: Céline BONICCO-DONATO

  • Nia PERIVOLAROPOULOU: Des ambiances urbaines au cinéma
  • Philippe SIMAY: La ville-pharmakon: vers une thérapeutique des ambiances urbaines

Soirée:Lecture Alexandre COSTANZO: Benjamin

 

Jeudi 6 septembre

Matin:

Ce que peut un sol

  • Animation: Laurent DEVISME
  • Paola VIGANÒ [conférence]

Après-midi:

Passages du sensible [présentation]

Animation: Pascal AMPHOUX

  • Andres BOSSHARD: “Les écouteurs ne produisent pas de rafales de vent” (Die Kopfhörer erzeugen keine Windstösse)
  • Pierre LAFON: De l’expérience de la vacuité et de l’éphémère dans la pratique de l’architecture
  • Alexander RÖMER: “Faire ensemble” (ou bien le passage de l’action éphémère au temps long du projet)
  • Daniel SCHLAEPFER: “Mais où est donc passé le bleu?”

Soirée: Projection Stephen LOYE: Le “\vɛʁ\noir”

 

Vendredi 7 septembre

Matin:

Quel devenir de la sensibilité contemporaine?

Animation: Anne BOSSÉ

  • François J. BONNET: Monde-Signe et Monde-Gouffre
  • Marc BREVIGLIERI: Soulèvement

Après-midi: détente

  • Soirée: L’expérience des itinéraires Hommage à Jean-Yves Petiteau

 

Samedi 8 septembre

Journée anglophone avec traduction [Sophie PROVOST]

Matin:

Ambiances vs Atmospheres?

Animation: Ola SÖDERSTRÖM

  • Derek McCORMACK: Atmospheres and the elemental
  • Olivier LABUSSIÈRE: Ambiance, an introductory experience to our ordinary environment

Après-midi:

How to sensitize interior space? (Sensibiliser l’espace intérieur?)

Animation: Bruno QUEYSANNE

  • Marc WINZ, Izabela WIECZOREK: Atmospheres in formation: affective thresholds, immersive fields and active boundaries

Author meet critics

Soirée (ouverte au public): Création sonore

  • Giuseppe GAVAZZA:Toucher / jouer le son
  • Julien CLAUSS: De la radio à l’Ambient music: des sons dans l’air

 

Dimanche 9 septembre

Journée anglophone avec traduction [Sophie PROVOST]

Matin:

What do you mean by affect? (Qu’entendez-vous par affect?)

Animation: Niels ALBERTSEN

  • Paul SIMPSON:The Ambiguity of Affect
  • Tonino GRIFFERO: What an atmospheric feeling can do? Emotional games and critical distance

Après-midi:

How about sounding atmospheres? (Qu’en est-il des atmosphères sonores?)

Animation: Damien MASSON

  • Marie KOLDKJÆR HØJLUND: OVERHEARING – An Attuning Approach to Noise in Danish Hospitals
  • Friedlind RIEDEL: Moods and Modes. Thinking Atmosphere through Music

Ambiances, ambiance

Dialogue avec Jean-François AUGOYARD et Jean-Pierre PÉNEAU

Soirée: Projection Naïm AÏT SIDHOUM: Une fiction dans le par

 

Lundi 10 septembre

Matin:

Des formes secondes

  • Animation: Jennifer BUYCKet Naïm AÏT-SIDHOUM
  • Conversation avec Pierre-Damien HUYGHE

Après-midi:

Ambiances de pensée [présentation]

Animation: David ZERBIB

  • Noëlle BATT:Plasticité conceptuelle. Des vertus du flou, du vague, du mal délimité ou de l’indéterminé pour l’exercice de la pensée
  • Thierry MOUILLÉ:L’ambiant rotatif, en oui bémol et non dièse
  • Pauline NADRIGNY:Écouter, penser: Thoreau, Ives et l’ambiance de la forêt

Soirée:

Projection Jean-Marc CHAPOULIE: Re:re-Méditerranée

The Party

Mardi 11 septembre

Matin:

  • Clôture: L’usage des ambiances
  • Restitution performée du Workshop “Design & espace”
  • Restitution dialoguée artistes / jeunes chercheurs
  • Débat: Quels dialogues entre art et ambiance?

Après-midi: départs

Direction

  • Didier Tallagrand, ESAAA
  • Nicolas Tixier, ENSAG, CRESSON (UMR 1563 AAU), ESAAA
  • Jean-Paul Thibaud, CRESSON (UMR 1563 AAU)

 

Résumé

Les ambiances et les atmosphères sensibles se prêtent à une grande diversité d’usages, que ce soit dans le domaine de l’art, de l’urbain ou des sciences sociales. Comment les ambiances contribuent-elles à mettre les situations ordinaires à l’épreuve du sensible ? En quoi ouvrent-elles de nouvelles pistes en matière de pratique artistique, d’expérimentation méthodologique ou d’exploration théorique ? […]

To refer to this post (ISO 690)

« The way of ambiances », EspacesTemps.net [En ligne], In brief, 2018 | Mis en ligne le 20 August 2018, consulté le 20.08.2018. URL : https://www.espacestemps.net/en/articles/the-way-of-ambiances/ ;