Une sociologie « pour les gens » ?

[Conférence] 23 mai 2011, EPFL, Lausanne, Suisse.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Image1Sociologue et spécialiste en études genres, Dorothy Smith a contribué au développement et à la transformation des sciences sociales ces quarante dernières années en proposant une sociologie liant marxisme et phénoménologie. Outre son apport à la sociologie de la connaissance et aux études genre, elle a notamment fondé un nouveau courant de recherche, l’ethnographie institutionnelle, qui accorde une place toute particulière à l’analyse des textes, à la façon dont ceux-ci organisent et régulent les relations sociales en particulier.

Le Collège Des Humanités accueille le lundi 23 mai à 18h00, à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, Dorothy Smith pour une conférence en anglais portant sur l’ethnographie institutionnelle, ses méthodes et ses enjeux.

Illustration : Katemere, « Crowded Sign », 19.02.2006, Flickr, (licence Creative Commons).

Résumé

Sociologue et spécialiste en études genres, Dorothy Smith a contribué au développement et à la transformation des sciences sociales ces quarante dernières années en proposant une sociologie liant marxisme et phénoménologie. Outre son apport à la sociologie de la connaissance et aux études genre, elle a notamment fondé un nouveau courant de recherche, l’ethnographie institutionnelle, […]

Pour faire référence à cet article

"Une sociologie « pour les gens » ?", EspacesTemps.net, Brèves, 16.05.2011
https://www.espacestemps.net/articles/une-sociologie-pour-les-gens/