Laurent Devisme

Laurent Devisme enseigne les sciences sociales à l’École Nationale supérieure d’architecture de Nantes où il dirige le laboratoire LAUA. Ses travaux concernent principalement l’action urbanistique, les enjeux des sciences territoriales mais aussi l’expressivité de l’urbain contemporain. Il a notamment publié La ville décentrée. Figures centrales à l’épreuve des dynamiques urbaines (L’Harmattan, 2005) et dirigé Nantes, petite et grande fabrique urbaine (Parenthèses, 2009). Il est, début 2013, chercheur invité à L’INRS-UCS (Montréal).

Ciel ma vue aérienne !

Alex MacLean, Sur les toits de New York. Espaces cachés à ciel ouvert, Hors collection Essais & Documents, Paris, La Découverte, 2012.

Laurent Devisme | 25.02.2013

Au moment où les cultures visuelles connaissent un déploiement spectaculaire, certains travaux photographiques connaissent une forte popularité, en lien avec ce dont peuvent témoigner les vues aériennes. Ici, le dernier travail publié d’Alex MacLean, concernant les toits new-yorkais, est présenté et discuté. S’il met bien en avant l’existence d’une cinquième façade urbaine posant des questions spécifiques au lecteur sur le rapport intime-extime par exemple, il laisse insatisfait quant à l’articulation possible d’une photographie en surplomb avec des savoirs plus [...]

Promesses et performances des objets du plurivers.

Sophie Houdart, Olivier Thiery (dir.), Humains non humains. Comment repeupler les sciences sociales, 2011.

Laurent Devisme | 11.06.2012

L’inter-objectivité revisitée. Ceux des chercheurs en sciences sociales qui ont été attentifs aux travaux de la sociologie des sciences depuis une vingtaine d’années, ou bien concernés plus ou moins directement par les enjeux de l’inter-objectivité ou encore gagnés par l’enjeu d’établir des comptes rendus risqués peuvent trouver dans ce handbook de quoi renforcer leurs approches [...]

De la critique en mode pragmatique.

(A) Marc Breviglieri, Claude Lafaye et Danny Trom (dir.), Compétences critiques et sens de la justice, 2009. (B) Luc Boltanski, De la critique. Précis de sociologie de l’émancipation, 2009.

Laurent Devisme | 23.05.2011

Il ne manque pas d’occurrences, de nos jours, de cette idéologie qui associe dans un même mouvement la volonté et la nécessité du changement, « lieu commun des modes de gouvernance du capitalisme avancé » comme l’écrit Luc Boltanski dans De la critique (p. 195), qui qualifie régulièrement notre macro contexte de « démocraties capitalistes [...]

Souverainetés contrastées.

Philippe Estèbe, Gouverner la ville mobile. Intercommunalité et démocratie locale, 2008.

Laurent Devisme | 12.10.2009

La manière dont se définissent aujourd’hui les différents pouvoirs publics, dont se répartissent leurs prérogatives, entre blocs de compétences et clause de compétence générale, dont sont orchestrées les politiques publiques, de plus en plus nombreuses : voilà trois sujets qui aujourd’hui occupent une bonne partie de l’actualité politique française et européenne. Qu’il soit question de [...]

Une géographie dialogique.

Michel Lussault, L’homme spatial. La construction sociale de l’espace humain, 2007.

Laurent Devisme | 25.04.2008

Le titre de cet ouvrage fait d’abord penser à la conquête de l’espace, à ces cosmonautes évoluant sous leurs casques hermétiques et foulant pour la première fois le sol inconnu d’un nouvel astre, appelons-le la lune ; ou encore à la conquête de nouvelles terres, appelons-les prairies de l’Ouest… Mais l’homme y habite déjà et [...]

Oligoptique (alias traceur).

Laurent Devisme | 23.07.2007

« Essayez plutôt avec cette orthographe : elliptique » ! Le moteur de recherche Google nous invite à passer notre chemin, tout en indiquant le texte d’une anthropologue commentant le travail d’Émilie Hermant et Bruno Latour, consigné dans Paris, ville invisible. C’est de fait dans la galaxie Latourienne que l’on rencontre le terme. Oligos, c’est [...]

Latour : Mettre les sciences au travail.

Bruno Latour, Changer de société, refaire de la sociologie, 2006.

Laurent Devisme | 03.04.2007

Les lecteurs de Bruno Latour trouvent dans cette contribution celle qui est probablement la plus provocante. Mais ses détracteurs se doivent d’être à la hauteur car il faudra livrer bataille sur tous les fronts : méthodologiques, épistémologiques, politiques… La science en action que propose Latour n’a rien d’une doctrine, rien d’une théorie positive. Elle ne [...]

Les métamorphoses du marketing urbain.

Euronantes.fr

Laurent Devisme et Marc Dumont | 04.02.2006

Si le marketing urbain n’est pas récent, il est important d’interroger les effets qu’a pu ou non avoir l’irruption du numérique sur ce phénomène, tant au niveau de ses modalités, de ses modes de structurations, que des problématiques de la production de la ville dans lesquelles il s’inscrit. L’intérêt d’évoquer cette question à partir d’un [...]