illustration : À la une

À la une

La rubrique « à la une » présente les derniers articles publiés par la revue, dans leur ordre de parution.

Le musée déconstruit : le réquisitoire de Jean-Loup Amselle.

Amselle, Jean-Loup. 2016. Le musée exposé. Fécamp : Lignes.

François Warin | 17.05.2017

Avec les nouveaux musées, oeuvres des plus grands architectes, nous sommes entrés dans un nouvel âge. C’est ce nouveau lieu d’enfermement qui mobilise aujourd’hui les grands pèlerinages du tourisme international, que Jean-Loup Amselle entend déconstruire dans un livre (Le musée exposé) au propos aussi ambitieux qu’iconoclaste, livre dans lequel se croisent critique marxienne, critique foucaldienne et critique postcoloniale. En prenant une dimension géopolitique, le musée, devenu musée de société, s’expose aujourd’hui au conflit des mémoires et des identités et [...]

Paul Claval fait confiance à l’Occident.

Claval, Paul. 2016. L’aventure occidentale. Modernité et globalisation. Paris : Éditions Sciences Humaines.

Christian Bouquet | 11.05.2017

Paul Claval continue à soumettre la marche générale du monde à ses lectures et à ses réflexions. Dans cet ouvrage, il évoque la fin de l’utopie moderniste sous l’effet de la mondialisation, tout en soulignant l’ambition universaliste des deux mouvements. Mais il s’inquiète des dérèglements que connaissent la planète et ses habitants sous les effets d’une triple transition : démographique, écologique et numérique. Son point de vue peut être contesté mais mérite d’être lu. [...]

Science, histoire des sciences et vérité scientifique.

Recension croisée de Guenancia, Pierre, Maryvonne Perrot et Jean-Jacques Wunenburger (dirs.). 2016. Bachelard et Canguilhem. Dijon : Cahiers Gaston Bachelard (n°14) et de Barreau, Aurélien. 2016. De la vérité dans les sciences. Paris : Dunod.

Hervé Regnauld | 19.04.2017

Que signifie la vérité pour les sciences ? Bachelard, Canguilhem et Dagognet, philosophes français qui étaient aussi mathématiciens et docteurs en médecine, ont avancé des idées à ce sujet. La vérité est quelque chose qui ne dépend pas de l’objet étudié, mais de la volonté du scientifique qui l’étudie. C’est une création subjective. Plus récemment, un philosophe docteur en astrophysique, Barrau, a élaboré un enjeu épistémique original en abandonnant le concept de vérité, qui ne serait pas ce que [...]

« Je suis Ferrare. »

Roche, Thierry et Guy Jungblut. 2016. Antonioni-Ferrare : Une hypothèse plausible. Liège : Yellow Now, coll. « Côté cinéma ».

Olivier Lazzarotti | 19.04.2017

Entre images et anthropologie, de films en habitants et, qui mieux est, dans la forme d’une écriture dialoguée, le livre explore, à partir de l’exemple de M. Antonioni et la ville de Ferrare, l’une des questions premières de l’ « habiter » : « Que nous laisse en héritage la ville où nous sommes nés ? ». [...]

MSFS

Nathalie Ortar et Patricia Lejoux | 05.04.2017

Le changement se cristallise, selon Robert Castel, autour de « ce que l’on pourrait appeler des configurations problématiques, c’est-à-dire des nœuds de questions sur lesquels se cristallisent la plupart des tensions, des conflits et des enjeux qui affectent les membres d’une société. Elles sont problématiques parce qu’elles [...]

Un drôle de Sujet ?

À propos de Mbembe, Achille. 2016. Politiques de l’inimitié. Paris : La Découverte.

Gérard Martial Amougou | 30.03.2017

En s’appuyant sur son dernier ouvrage, Politiques de l’inimitié, paru récemment aux éditions La Découverte, cette contribution interroge la centralité de la notion de sujet dans l’œuvre d’Achille Mbembe. Confronté à l’état actuel des nouvelles sociologies de l’individu et aux dérives du monde moderne, le sujet mbembéen, dont les contours se profilent à l’ombre de Frantz Fanon, n’en est pas moins porteur de dilemmes. [...]

Mobilités changeantes, mobilités intriquées.

Christophe Mincke et Vincent Kaufmann | 29.03.2017

Sommes-nous bien certains de savoir ce qu’est la mobilité ? Et l’immobilité ? C’est en partant de ces questions simples que nous avons mené une réflexion en trois temps. Le premier nous a menés à examiner la variation au cours du temps de la définition du mobile et de l’immobile, en même temps que changeaient les représentations de l’espace et du temps. Le deuxième fut consacré à l’examen de la nature des espaces dans lesquels des mobilités peuvent se [...]

La mobilité périurbaine : le changement, c’est pour quand ?

Hélène NessiBenoit ContiLaurent ProulhacPatricia Sajous et Mariane Thébert | 24.03.2017

Y a-t-il changement effectif des systèmes de mobilité dans le périurbain francilien ? Quelles en sont les principales caractéristiques ? La contribution principale de cet article consiste à relever ce qui évolue et ce qui n’évolue pas dans la mobilité résidentielle et les déplacements quotidiens des individus, et à caractériser le changement à travers l’analyse de trois terrains périurbains en région Île-de-France. Les résultats montrent la mise en place de mesures adaptatives, assurant la permanence du système automobile, à [...]

Quand les mobilités influencent la perception des changements territoriaux.

Le cas des résidents secondaires en Charente-Maritime.

Didier VyeCaroline BlondyCaroline BontetStéphane DonnatChristine Plumejeaud-Perreau et Luc Vacher | 23.03.2017

Les résidents secondaires sont caractérisés par des mobilités fréquentes entre plusieurs espaces de vie. Vis-à-vis de leur lieu de villégiature, ils constituent une catégorie de population hybride, ni vraiment touriste, ni vraiment résidente, car ils sont propriétaires d’un logement où ils ne résident pas toute l’année. De ce fait se pose la question de leur légitimité à s’exprimer sur les changements affectant le territoire où est localisé leur second logement. Il s’agira de partir de l’hypothèse suivante : la [...]

Je t’aime… moi non plus.

Quels changements dans le rapport des jeunes lyonnais à l’automobile ?

Stéphanie Vincent-GeslinPascal PochetNathalie OrtarPatrick Bonnel et Louafi Bouzouina | 15.03.2017

Dans cet article, nous nous intéressons aux évolutions du rapport des jeunes adultes à l’automobile. Pour cela nous utilisons une méthode mixte, combinant entretiens qualitatifs menés dans l’aire urbaine de Lyon, et analyses des « enquêtes ménages déplacements » de Lyon, entre 1995 et 2006. La relative désaffection pour le passage du permis de conduire est l’une des modalités de ce changement d’attitudes et de pratiques, particulièrement dans les zones denses et centrales. Elle peut être rapprochée du coût [...]