illustration : À la une

À la une

La rubrique « à la une » présente les derniers articles publiés par la revue, dans leur ordre de parution.

La théorie critique d’aujourd’hui à hier.

Jean-Marc Durand-Gasselin, L'École de Francfort, coll. « Tel », Paris, Gallimard, 2012.

Louis Carré | 04.02.2013

Qu’en est-il du projet d’une théorie critique de la société ? En proposant une vaste reconstruction à la fois historique et intellectuelle du cheminement de l’École de Francfort, de ses origines dans les années vingt jusqu’à aujourd’hui, Durand-Gasselin dégage les enjeux théoriques liés à une attitude résolument critique à l’égard du présent. [...]

L’interdisciplinarité, manière de faire ou de dire la science ?

Jacques Hamel | 21.01.2013

Le présent article envisage l’interdisciplinarité sous ses principaux aspects. Après avoir cerné brièvement ce que recouvre cette notion en vogue de nos jours, on cherchera à montrer que cette entreprise susceptible de tempérer la spécialisation à l’œuvre en science et en sciences sociales n’a rien d’inédit et représente somme toute un exercice périlleux, comme l’ont montré à leur époque Durkheim et Simmel à propos de la sociologie. L’interdisciplinarité déroge en effet de la conception de la science selon laquelle [...]

Leurres et lueurs de la lutte contre la corruption au Bénin. Peer review

Entre crise et régulations …

Elieth Eyebiyi | 14.01.2013

À la faveur de l'expansion démocratique du début des années 1990 avec son cortège de libertés et l'adoption du capitalisme, l’administration publique béninoise, héritière d’un régime marxiste-léniniste, s’est retrouvée confrontée à la recrudescence d’actes de prédation économique, de mauvaise gouvernance et plus particulièrement de corruption lors des privatisations des entreprises publiques. Inscrite dans une crise générale de l’État, crise ayant favorisé l’émergence de formes de mobilité politique négociée et le clientélisme électoral, la corruption quotidienne s’est développée comme système [...]

Performing Democracy.

John Parkinson, Democracy and Public Space : the physical sites of democratic performance, Oxford, Oxford University Press, 2012.

Patsy Healey | 10.12.2012

John Parkinson soutient, dans son nouveau livre Democracy and Public Space, que la physicalité des espaces publics influencerait la qualité des démocraties. S’appuyant sur l’idée de démocratie délibérative, il montre pourquoi et comment cette physicalité est importante pour la qualité des pratiques démocratiques. S’appuyant sur l’étude de onze capitales, il analyse les espaces de la vie démocratique (à la fois dans leur organisation et dans leur mise en scène) selon quatre rôles: expression, mobilisation, prise de décisions et résolution. [...]

L’espace-Obama.

Une victoire des réseaux sur les territoires.

Jacques Lévy et Luc Guillemot | 19.11.2012

La représentation cartographique habituelle de l’élection présidentielle américaine peut s’avérer trompeuse. Découpant l’espace à l’échelle des États, elle donne l’image d’un partage territorial entre vingt-six États (plus le District of Columbia) pour Barack Obama et vingt-quatre pour Mitt Romney. Si l’on descend au niveau du comté (il y en a plus de 3000 aux États-Unis, [...]

Les intellectuels français ont-ils perdu la raison ?

Pascal Engel, Les lois de l’esprit. Julien Benda ou la raison, Paris, Éditions Ithaque, 2012.

Roger Pouivet | 19.11.2012

Dans son nouveau livre, Les lois de l'esprit : Julien Benda ou la raison, Pascal Engel présente la critique acerbe faite par Benda des intellectuels français de son temps, la première moitié du 20e siècle. Benda les accusait en effet d'avoir trahi la raison. Dans cet ouvrage, Engel explique les raisons pour lesqelles Benda a été conduit à cette critique, et l’approuve. Il suggère également que la même critique pourrait être faite à une grande partie des intellectuels français [...]

Ne croyez pas en la littérature.

Yves Citton, Zazirocratie. Très curieuse introduction à la biopolitique et à la politique de croissance, Paris, Éditions Amsterdam, 2011.

Gaspard Turin | 13.11.2012

L’ouvrage d’Yves Citton est aussi étrange que le titre qu’il arbore, et aussi curieux que le sous-titre le proclame. Ce professeur de littérature et philosophe politique s’est entiché d’un obscur médecin normand oublié de tous, Charles-François Tiphaigne de la Roche (1722-1774), auteur entre autres de L’Empire des Zaziris sur les humains. À travers une lecture de Tiphaigne exhaustive — au sens strict, qui épuise et éreinte parfois aussi l’auteur dont il traite —, Citton évoque des motifs et des [...]

Penser le touristique : nouveau paradigme ou interdisciplinarité ? Peer review

Frédéric Darbellay et Mathis Stock | 05.11.2012

Le touristique représente un domaine complexe et mondialisé, dont l’importance, sur les plans économique et social, n’est plus à démontrer. Si ce phénomène est bien identifié dans la sphère sociale, son ancrage académique en tant que domaine d’enseignement et de recherche — certes avec des accomplissements réjouissants — semble parfois être encore en devenir. Les réflexions sur le statut scientifique de l’objet « tourisme » et sur son mode d’insertion dans le tissu universitaire, ainsi que ses relations aux [...]

Et l’Université, ça devrait servir à quoi ?

Libero Zuppiroli, La bulle universitaire. Faut-il poursuivre le rêve américain ?, Lausanne, éditions d’en bas, 2010.

Stéphanie Leheis | 29.10.2012

Au printemps 2010, l’EPFL inaugurait son Rolex Learning Center, fruit d’une coopération entre l’École et plusieurs grands groupes industriels désireux d’investir dans un établissement qui forme une grande partie de leurs cadres dirigeants. Bibliothèque, lieu d’échanges culturels, lieu de restauration… l’endroit avait vocation à devenir le cœur du campus, et son architecture originale1 envoyait un [...]

Les espaces du plaisir.

Analyse géographique des Contes de La Fontaine.

Mathieu Bermann et Magali Hardouin | 22.10.2012

L’article analyse comment La Fontaine dépasse la simple localisation et mobilise les espaces, les lieux et les échelles géographiques pour faire naître le caractère érotique de ses contes. Quels sont les espaces mentionnés par l’auteur ? Quelles descriptions et quelles représentations nous en donne-t-il ? Quels liens tisse le conteur entre érotisme et géographie ? Quelles significations, quels enrichissements la mention spatiale du lieu apporte-t-elle à l’histoire, et plus précisément à l’histoire amoureuse ? En quoi la mobilisation des [...]