illustration : À la une

À la une

La rubrique « à la une » présente les derniers articles publiés par la revue, dans leur ordre de parution.

Sciences sociales et littérature : Quelle(s) écriture(s) ?

Desbois, Henri et Philippe Gervais-Lambony. 2017. « Les lieux que nous avons connus… ». Deux essais sur la géographie, l’humain et la littérature. Paris : Presses Universitaires de Paris Nanterre.

Olivier Lazzarotti | 08.03.2018

Suivant une approche théorique conduisant à inscrire leur démarche dans le courant de la « géographie humaniste », puis par son application à quelques cas, Antoine de Saint-Exupéry en particulier, les auteurs proposent de réfléchir sur une quête de l’« humain » en géographie. [...]

L’imaginaire de la Louisiane dans True Detective. Peer review

Une réinvention du Southern Gothic.

Alfonso Pinto | 22.02.2018

Cet article est une réflexion géographique à propos des processus de fabrication des identités visuelles et narratives d’un territoire. L’analyse sera axée sur le rôle de la série américaine True Detective (HBO, 2014) dans la définition de l’imaginaire de la Louisiane et, plus en détail, des rapports entre ce produit et les fictions du Southern Gothic. Premièrement, l’on cherchera à définir les manières à travers lesquelles ces fictions connotent le paysage, en les confrontant aussi avec les imaginaires du [...]

Recherches interdisciplinaires. Peer review

Anne-Claire CollierLaura Péaud et Claire Vincent-Mory | 15.02.2018

L’injonction contemporaine à l’interdisciplinarité se révèle paradoxale. Elle s’accompagne, dans la pratique, de nombreuses difficultés théoriques et pratiques, comme l’ont montré, par exemple, Nicole Mathieu et Anne-Françoise Schmid à partir de la question de la modélisation (Mathieu et Schmid 2014). Ce constat liminaire a conduit à l’organisation d’une journée d’études sur les « Pratiques du pluridisciplinaire », le 12 juin 2015, à l'Université Paris Ouest-Nanterre La Défense, avec le soutien du laboratoire Sophiapol. L’objectif était de mettre en lumière les enjeux [...]

Le monde à l’épreuve de la pollution.

Jarrige, François et Thomas Le Roux. 2017. La Contamination du monde. Une histoire des pollutions à l'âge industriel. Paris : Seuil, coll. « L’Univers historique ».

Igor Moullier | 08.02.2018

Les dilemmes posés par la production industrielle et ses pollutions ne sont pas nouveaux. Jarrige et Le Roux montrent comment, dès le 18e siècle, les sociétés industrielles ont perçu les problèmes liés à la pollution et comment science et État ont contribué de concert à en gérer les effets. [...]

Pratiquer l’interdisciplinarité : pourquoi persister ? Peer review

Nicole Mathieu | 07.02.2018

Chargée de conclure une journée consacrée à l’évaluation des pratiques pluridisciplinaires de jeunes chercheurs de formations disciplinaires diverses, l’auteure emmène le lecteur de l’article dans une mise en regard des postures et expériences de ces « débutants » avec les siennes, construites dans la longue durée de son itinéraire en interdisciplinarité. Après avoir relevé les points de convergence – s’extraire de la rigidité disciplinaire et inventer une méthode d’assemblage, notamment –, elle note les points qui divergent du sens qu’elle donne à l’interdisciplinarité : [...]

De la justice sociale à la justice spatiale. Peer review

Un itinéraire interdisciplinaire pour penser les inégalités.

Karine Ginisty | 01.02.2018

Cet article revient sur la construction interdisciplinaire d’une thèse de géographie, qui porte sur les inégalités d’accès aux services urbains et la justice spatiale à Maputo, capitale du Mozambique. L’auteur part du constat de l’impossible usage des théories dominantes de la justice sociale pour étudier deux actions de développement et leur réception à l’échelle locale. L’absence d’espace public, selon une perspective habermassienne, pose la question des ressources empiriques disponibles pour proposer une approche à la fois normative et située [...]

La subjectivation au cœur des mouvements sociaux contemporains.

Pleyers, Geoffrey et Brieg Capitaine (dirs.). 2016. Mouvements sociaux. Quand le sujet devient acteur. Paris : Maison des Sciences de l'Homme.

Gérard Martial Amougou | 26.01.2018

La subjectivation serait au cœur des mouvements sociaux contemporains. À partir d’une lecture critique et analytique de l’ouvrage dirigé par Geoffrey Pleyers et Brieg Capitaine, la présente recension revisite l’enjeu théorique de la subjectivation dans l’appréhension des mouvements collectifs, tout en relevant quelques défis qui émergent de son articulation avec le « penser global ». [...]

Foucault va à l’église. Peer review

Repenser l’efficacité rituelle et la subjectivation par le croisement disciplinaire.

Daphné Le Roux | 21.12.2017

Dans un contexte où seul le mariage civil acte légalement l’union des époux, et où le mariage catholique n’est que facultatif, comment rendre compte de l’efficacité rituelle de ce dernier ? Comment penser les effets des actions dans lesquelles s’engagent les fiancés ? L’objet de cet article est de montrer ce qu’une approche interdisciplinaire ouvre comme perspectives pour traiter ces questions. D’une part, la mobilisation de concepts philosophiques – ici, celui de subjectivation – permet de cerner que l’efficacité [...]

Post-Car World.

A Synthesis.

PostCarWorld | 21.12.2017

Ce texte de synthèse propose les principales conclusions du projet PostCarWorld. Il décrit d’abord la situation ambiguë de la voiture dans le Monde d’aujourd’hui : poursuite de la croissance et de la diffusion dans les économies émergentes mais aussi « ringardisation » de la culture automobile dans les pays développés. Or un aspect fondamental de la « société automobile » est la force de son objet central, le véhicule qui organise autour de lui ses propres environnements matériels et [...]

L’interdisciplinarité : doit-elle choisir entre produire un savoir et cultiver une pratique ? Peer review

Barthélemy Durrive et Julie Noack | 23.11.2017

Nous proposons dans cet article un retour d’expérience comparatif entre deux projets interdisciplinaires, dont les thématiques sont différentes mais qui essaient pourtant de suivre la même démarche, la même méthode d’interdisciplinarité. Le premier a duré quatre ans (2009-2013) et le second a commencé en janvier 2015. Le but est de décrire quelques-unes des difficultés méthodologiques que l’on a rencontrées dans l’un et l’autre cas, en comparant entre elles les solutions apportées. Quitte à être un peu manichéenne, notre comparaison [...]