illustration : À la une

À la une

La rubrique « à la une » présente les derniers articles publiés par la revue, dans leur ordre de parution.

Une esquisse sociohistorique de la lente émergence du citoyen-souverain au Cameroun. Peer review

Gérard Martial Amougou | 19.04.2018

Cet article explore, à partir d’une posture sociohistorique et sociobiographique, les conditions d’émergence du citoyen-souverain au Cameroun. Préalable à la structuration d’une société dynamique, l’autodétermination pour soi s’enracine dans la subjectivité individuelle, tout en informant les processus de transformation sociale, par-delà les vicissitudes sociohistoriques. En filigrane, il s’agit d’esquisser une théorie du citoyen-souverain à partir des logiques d’actions susceptibles d’informer les nouveaux enjeux de production du contemporain. [...]

L’environnementalisme ordinaire. Transformer l’espace public métropolitain à bas bruit ? Peer review

Nathalie Blanc et Flaminia Paddeu | 05.04.2018

Nous souhaitons ici rendre visible un environnementalisme que nous appelons ordinaire, qui caractérise les multiples mais discrètes manières dont les habitants s’investissent quotidiennement et collectivement pour l’environnement local, souvent leur lieu de vie, notamment dans les espaces urbains et périurbains. Ces acteurs de la société civile, comprenant des habitants engagés dans des démarches collectives (associations, collectifs, groupes informels, coalitions, réseaux), agissent selon des perspectives multiples, des systèmes d’actions et de valeurs diversifiés, réunis par un dénominateur commun, le projet [...]

Société mobile : vers une politique des mobilités ? Une exploration autour de cinq enjeux. Peer review

Eric Le Breton | 16.03.2018

La question mobilitaire constitue aujourd’hui la scène de débats impliquant des acteurs économiques et politiques, diverses institutions, ainsi que des lobbys. Nous examinons des enjeux désormais sociétaux, et non plus seulement techniques, contribuant à l’émergence d’un champ de débats politiques et axiologiques en cours d’unification. Nous explorons cinq controverses : l’accessibilité des périphéries, la mobilité générique, la régulation du travail mobile, le droit d’être préservé du flux et la démocratie de multi-appartenance. S’esquisse alors la possibilité d’émergence d’une politique qui [...]

Sciences sociales et littérature : Quelle(s) écriture(s) ?

Desbois, Henri et Philippe Gervais-Lambony. 2017. « Les lieux que nous avons connus… ». Deux essais sur la géographie, l’humain et la littérature. Paris : Presses Universitaires de Paris Nanterre.

Olivier Lazzarotti | 08.03.2018

Suivant une approche théorique conduisant à inscrire leur démarche dans le courant de la « géographie humaniste », puis par son application à quelques cas, Antoine de Saint-Exupéry en particulier, les auteurs proposent de réfléchir sur une quête de l’« humain » en géographie. [...]

L’imaginaire de la Louisiane dans True Detective. Peer review

Une réinvention du Southern Gothic.

Alfonso Pinto | 22.02.2018

Cet article est une réflexion géographique à propos des processus de fabrication des identités visuelles et narratives d’un territoire. L’analyse sera axée sur le rôle de la série américaine True Detective (HBO, 2014) dans la définition de l’imaginaire de la Louisiane et, plus en détail, des rapports entre ce produit et les fictions du Southern Gothic. Premièrement, l’on cherchera à définir les manières à travers lesquelles ces fictions connotent le paysage, en les confrontant aussi avec les imaginaires du [...]

Recherches interdisciplinaires. Peer review

Anne-Claire CollierLaura Péaud et Claire Vincent-Mory | 15.02.2018

L’injonction contemporaine à l’interdisciplinarité se révèle paradoxale. Elle s’accompagne, dans la pratique, de nombreuses difficultés théoriques et pratiques, comme l’ont montré, par exemple, Nicole Mathieu et Anne-Françoise Schmid à partir de la question de la modélisation (Mathieu et Schmid 2014). Ce constat liminaire a conduit à l’organisation d’une journée d’études sur les « Pratiques du pluridisciplinaire », le 12 juin 2015, à l'Université Paris Ouest-Nanterre La Défense, avec le soutien du laboratoire Sophiapol. L’objectif était de mettre en lumière les enjeux [...]

Le monde à l’épreuve de la pollution.

Jarrige, François et Thomas Le Roux. 2017. La Contamination du monde. Une histoire des pollutions à l'âge industriel. Paris : Seuil, coll. « L’Univers historique ».

Igor Moullier | 08.02.2018

Les dilemmes posés par la production industrielle et ses pollutions ne sont pas nouveaux. Jarrige et Le Roux montrent comment, dès le 18e siècle, les sociétés industrielles ont perçu les problèmes liés à la pollution et comment science et État ont contribué de concert à en gérer les effets. [...]

Pratiquer l’interdisciplinarité : pourquoi persister ? Peer review

Nicole Mathieu | 07.02.2018

Chargée de conclure une journée consacrée à l’évaluation des pratiques pluridisciplinaires de jeunes chercheurs de formations disciplinaires diverses, l’auteure emmène le lecteur de l’article dans une mise en regard des postures et expériences de ces « débutants » avec les siennes, construites dans la longue durée de son itinéraire en interdisciplinarité. Après avoir relevé les points de convergence – s’extraire de la rigidité disciplinaire et inventer une méthode d’assemblage, notamment –, elle note les points qui divergent du sens qu’elle donne à l’interdisciplinarité : [...]

De la justice sociale à la justice spatiale. Peer review

Un itinéraire interdisciplinaire pour penser les inégalités.

Karine Ginisty | 01.02.2018

Cet article revient sur la construction interdisciplinaire d’une thèse de géographie, qui porte sur les inégalités d’accès aux services urbains et la justice spatiale à Maputo, capitale du Mozambique. L’auteur part du constat de l’impossible usage des théories dominantes de la justice sociale pour étudier deux actions de développement et leur réception à l’échelle locale. L’absence d’espace public, selon une perspective habermassienne, pose la question des ressources empiriques disponibles pour proposer une approche à la fois normative et située [...]

La subjectivation au cœur des mouvements sociaux contemporains.

Pleyers, Geoffrey et Brieg Capitaine (dirs.). 2016. Mouvements sociaux. Quand le sujet devient acteur. Paris : Maison des Sciences de l'Homme.

Gérard Martial Amougou | 26.01.2018

La subjectivation serait au cœur des mouvements sociaux contemporains. À partir d’une lecture critique et analytique de l’ouvrage dirigé par Geoffrey Pleyers et Brieg Capitaine, la présente recension revisite l’enjeu théorique de la subjectivation dans l’appréhension des mouvements collectifs, tout en relevant quelques défis qui émergent de son articulation avec le « penser global ». [...]