Luca Pattaroni

Luca Pattaroni est Maître d’enseignement et de recherche au Laboratoire de Sociologie Urbaine (LaSUR) de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et rédacteur en chef à la revue Métropolitiques. Il a été professeur invité à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro et chercheur invité à l’Université de Columbia (NYC). Ses travaux portent sur l’habitat et les mouvements sociaux, l’expérience des mondes urbains et plus largement sur les liens entre le pluralisme, la justice et la ville. Ces travaux trouvent leur fondement dans une réflexion sur les questions d’autonomie et de responsabilité au cœur des politiques du commun. Il a récemment publié De la différence urbaine : le cas du quartier des Grottes (avec Elena Cogato Lanza, Mischa Piraud et Barbara Tirone).

Rythmes urbains. Peer review

Promesses d'un concept en mouvement.

Guillaume DrevonLuc GwiazdzinskiVincent Kaufmann et Luca Pattaroni | 21.12.2018

La ville ? « Ne pas essayer trop vite de trouver une définition de la ville ; c’est beaucoup trop gros, on a toutes les chances de se tromper ». Le rythme ? Comment réussir « à définir un seul et même signifiant qui véhicule tant de signifiés différents ? ». Et pourquoi chercher à le faire ? Paul Valéry lui-même a avoué (dans ses Cahiers) son échec à éclairer la double énigme du langage et de l’être. La [...]

Petit glossaire du futur pour une lecture démocratique de notre avenir.

Luca Pattaroni | 23.06.2015

With this glossary, written in the framework of an exploratory research on the relation to the future, we attempt to draw the conceptual network that allows for a “pratical understanding” of the future (Ricoeur 1983). A conceptual network that enables to answer the “what”, “who”, “why” and “how” of human actions. This glossary evolves around two axes : on the one hand, the way people are cognitively able to conceive of a future and, on the other hand, the [...]

Écologie : litanie du futur ou pouvoir négligé ?

Mischa PiraudLuca Pattaroni et Dominique Joye | 07.04.2014

Far away from the promises of a better future, the ecological question provokes fears that are widely shared. It contributes to a negative form of a common future that remains nevertheless quite detached from the everyday experience. Indeed, in opposition to other concerns for the future, the ecological threat appears to be more rooted in an abstract construction than on situated affordances. Fear appears here as the lowest common denominator of our relation with future. [...]

L’habitat en questions.

Luca PattaroniVincent Kaufmann et Adriana Rabinovich | 29.10.2009

L’idée de cet ouvrage est d’explorer, en croisant différents regards et disciplines, les relations entre l’habitat et l’évolution de la société en Suisse. L’étude de l’habitat permet en effet de considérer un ensemble de questions centrales pour comprendre les transformations de notre société. Ces questions peuvent être organisées autour d’un parcours allant des aspects les [...]

Reprendre formes. Formes urbaines, pouvoirs et expériences.

Formes urbaines, pouvoirs et expériences.

Jérôme ChenalLuca Pattaroni et Géraldine Pflieger | 19.01.2009

Reprendre Formes s’attache à reconsidérer ce qui a été occulté par les analyses postmodernes de l’urbain : la ville dans sa dimension la plus matérielle, à travers ses formes et ses objets. Sans entrer dans les distinctions artificielles entre technique et société, nature et culture, science et politique, nous proposons de réexaminer la place des [...]

Les lieux, au détour des réseaux.

Conclusion.

Jérôme ChenalLuca Pattaroni et Géraldine Pflieger | 19.01.2009

Cet article est une conclusion et une discussion de la Traverse « Reprendre formes. Formes urbaines, pouvoirs et expériences ». Vous trouverez en bas de page la liste de l’ensemble des contributions qui forment ce dossier. Illustration : Benoît Vollmer, Sans titre, Nouakchott, 2007. La ville en réseaux comme lieu de discussion. Faisant écho aux [...]

Mobilités.

Luca Pattaroni et Vincent Kaufmann | 25.04.2007

Nous bougeons de plus en plus. En termes de flux, cela se traduit par une croissance sans précédent des kilomètres parcourus. Ainsi, par exemple, le trafic de voyageurs (tous moyens de transports confondus) est passé en Europe de l’ouest de 2 à 5 milliards de voyageurs/kilomètres par an entre 1970 et 2005. Cet accroissement n’est [...]

Quand la politique se tient aux limites du projet sociologique.

Loïc Wacquant, Punir les pauvres : le nouveau gouvernement de l’insécurité sociale, 2004.

Luca Pattaroni | 04.12.2005

Dans son édition du 17 novembre, le Courrier International consacrait un dossier à la violence dans les banlieues qu’il titrait ainsi : « Banlieues, État social ou État pénal ? » Cette alternative, devenue douloureusement tangible à la suite du traitement répressif de ces « émeutes », est précisément celle qu’interroge Loïc Wacquant dans Punir [...]