Émilie Maj

Émilie Maj est actuellement en recherches postdoctorales au Centre for Landscape and Culture (Tallinn University). Son projet de recherche sur la patrimonialisation de la nature et de la culture en République de Sakha (Iakoutie) est financé par le Fonds européen de développement régional par l’intermédiaire de la Fondation estonienne pour la science et du projet du Ministère estonien de l’éducation.

Le néo-eurasisme : relecture du passé et construction du futur.

Didier Chaudet, Florent Parmentier et Benoît Pélopidas, L’Empire au miroir. Stratégies de puissance aux États-Unis et en Russie, 2007.

Émilie Maj | 18.03.2010

Didier Chaudet, Florent Parmentier et Benoît Pélopidas, tous trois doctorants en science politique rattachés au Centre d’études et de recherches internationales (Ceri), nous proposent un ouvrage consacré au renouveau de l’idée d’empire en Russie et aux États-Unis en ce début de 21e siècle et, plus particulièrement, après l’éclatement de l’Union soviétique. L’analyse se fait sur [...]