Alain Guez

Il est architecte-urbaniste, professeur Hdr, enseignant en Ville et Territoire à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Nancy, chercheur au Laboratoire Architecture Anthropologie (LAA/UMR LAVUE 7218 CNRS). Il co-coordonne le chantier Chronotopia du Laa qui travaille sur les possibles articulations entre espace et temps dans la description comme dans la transformation des espaces habités. Sa pratique et ses recherches portent sur les formes tangibles du temps, en lien avec l’expérience et les pratiques des villes et des territoires contemporains, en travaillant à l’articulation entre spatialités et temporalités.

Le rythme : une des formes concrètes du temps. 

Alain Guez | 02.08.2021

Le rythme est certainement une des formes concrètes du temps. Le Manifeste pour une politique des rythmes développe un argumentaire convaincant sur la puissance de l’approche rythmique pour affronter des pathologies du capitalisme et plus largement pour construire une choréopolitique émancipatrice. En tentant de prolonger la réflexion, le « pari du rythme » est discuté ici à partir d’une des hypothèses du Manifeste : le rythme est une notion qui permet d’articuler espace et temps. Des ethnographies sur l’expérience [...]

Des rythmes et des chronotopes

Alain Guez et Piero Zanini | 12.03.2021

Il s’agit d’appréhender la question des rythmes à partir d’une approche anthropologique de l’expérience du temps urbain telle qu’elle a émergé lors de différentes recherches menées sur la métropole parisienne. Questionner les modalités par lesquelles des « habitants » (résidents et temporaires) qualifient d’un point de vue temporel leur vécu, fait apparaître un ensemble d’éléments capables de caractériser, qualifier et donner corps aux modalités concrètes et/ou sensibles à travers lesquelles une expérience du temps prend forme et se déploie [...]