Une sociologie « pour les gens » ?

by Responsable éditoriale | 16.05.2011 00:00

Image1Sociologue et spécialiste en études genres, Dorothy Smith a contribué au développement et à la transformation des sciences sociales ces quarante dernières années en proposant une sociologie liant marxisme et phénoménologie. Outre son apport à la sociologie de la connaissance et aux études genre, elle a notamment fondé un nouveau courant de recherche, l’ethnographie institutionnelle, qui accorde une place toute particulière à l’analyse des textes, à la façon dont ceux-ci organisent et régulent les relations sociales en particulier.

Le Collège Des Humanités accueille le lundi 23 mai à 18h00[1], à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, Dorothy Smith[2] pour une conférence en anglais portant sur l’ethnographie institutionnelle, ses méthodes et ses enjeux.

Illustration : Katemere, « Crowded Sign », 19.02.2006, Flickr[3], (licence Creative Commons[4]).

Endnotes:
  1. le lundi 23 mai à 18h00: http://actu.epfl.ch/news/dorothy-smith/
  2. Dorothy Smith: http://faculty.maxwell.syr.edu/mdevault/dorothy_smith.htm
  3. Flickr: http://www.flickr.com/photos/katmere/101812716/
  4. Creative Commons: http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/

Source URL: https://www.espacestemps.net/articles/une-sociologie-pour-les-gens/