-isation.

by Responsable éditoriale | 03.06.2004 00:00

Vietnamisation, irakisation, tchétchénisation…

Cet oxymoron indique que la « pacification » ne progresse pas aussi vite que prévu. On se rassure en se disant et en annonçant que, sous peu, ce seront les locaux qui feront le sale boulot. Pour être imaginatifs, ces termes peuvent néanmoins préfigurer d’autres –isations, convenues mais peu engageantes : colonisation, radicalisation, fanatisation, voire des -ations, encore plus immédiatement désagréables : exaspération, provocation, accusation, humiliation, évacuation. D’où l’intérêt, peut-être, d’en revenir à des mots issus d’un autre type de lexique : homme, droit, dialogue, justice, société, Monde.

Source URL: https://www.espacestemps.net/articles/isation/