Traduction de Claire Tollis

Claire Tollis finit une thèse de géographie à l’Université de Grenoble sur la gestion des « espaces naturels » en France et aux États-Unis. Elle s’intéresse aux soucis de cohabitation entre les humains et les non-humains dans ces espaces (cf. Claire Tollis, « Éthique, Espace, Action : un triptyque à activer, à propos des pratiques gestionnaires des “espaces de nature” » in Géographie et Cultures, 74, 2010, pp. 97-110). Elle est membre fondatrice du Latouring Club, un collectif enthousiaste de jeunes chercheurs en sciences sociales travaillant à la publication d’un ouvrage sur la façon dont ils mobilisent, utilisent et parfois tordent les travaux de Bruno Latour au cours de leur travail doctoral.

Vers une géographie des associations hétérogènes.

Traduction de « Towards a geography of heterogeneous associations » de Jonathan Murdoch.

Traduction de Claire Tollis | 11.06.2012

Les dualismes sont une figure récurrente des analyses socio-spatiales : micro/macro, local/global, sujet/objet, particulier/universel. On retrouve ces cadrages dans de nombreux textes en géographie. Dissoudre ces dualismes — arriver d’une certaine façon à trouver une voie médiane entre ces fossés — nécessite le développement d’une approche qui permette de traiter les différentes échelles de la vie sociale de manière symétrique. De cette façon, nous n’aurions plus à changer de registre lorsque nous étudions les « gros [...]